C'est dur de mourir au printemps

Alfredo Noriega


€7.99

Un polar explosif au beau milieu des Andes

Au petit matin, Eulalia, découvre la disparition de son jeune fils. Éperdue, elle se lance dans une course contre la montre durant laquelle le lecteur découvre Quito, une ville où la violence est quotidienne, Quito, personnage central de ce roman choral qui bat au rythme de vies qui s'entrechoquent.

Alfredo Noriega est Équatorien. Il vit aujourd’hui entre Bruxelles et Paris. C'est dur de mourir au printemps a fait l'objet d'une adaptation cinéma après sa sortie en espagnol. Auteur de romans noirs très remarqués, il a publié Mourir, la belle affaire chez Ombres Noires (Flammarion). Plus récemment, il a contribué au recueil Bruxelles Noir.
"C'est réellement explosif." Trois étoiles dans le Soir - Jean-Claude Vantroyen
"Plus qu'un roman, ce livre est une déclaration d'amour à Quito, à chacune de ses facettes. Le style est soigné, vif, tranchant (...). Le tout narré avec une cohérence et une intelligence qui mettent à l'honneur à la fois les gens, les endroits, mais aussi l'Histoire du pays avec un grand H." Les Echos
"Un polar Choral dépaysant" Sélection Bouquins de l'été 2017 Télépro
Date de parution : 03/05/2017
Traduit de l'espagnol (Équateur) par Alyette Barbier
Policier / roman noir - 160 pages - 12 x 19 cm
PAPIER 978-2-87560-088-2 / 15 euros
NUMERIQUE 978-2-87560-087-5 / 7,99 euros
Couverture : photo par Lara Gasparotto 

Produit similaires