Faux témoignages

Lorenzo Cecchi


€5.99
Faux témoignages
Dans l’Italie d’après guerre durement frappée par le chômage, le jeune Osvaldo, pour s’être rebellé contre un père violent, se voit contraint de quitter Morovalle, un petit village des Marches noyé de soleil. Le jeune homme prend le train pour Charleroi où l’on engage dans les charbonnages. Ainsi débute Faux Témoignages, le nouveau roman de Lorenzo Cecchi, une éblouissante chronique qui retrace cinquante années d’immigration italienne, à travers le prisme d’une bouillonnante histoire familiale.
À cheval entre ici et là-bas, entre hier et aujourd’hui, le souvenir, soudain, sublime l’Histoire : comme on avance tout en reculant ! C’est l’heure du retour dans le paradis perdu, celui de l’enfance, des rires, des dîners en famille, de l’adolescence, des maisons qui se remplissent d’enfants, puis peu à peu se vident et finissent enfin par disparaître. N’y voyez cependant rien de triste ou de mélancolique car c’est partout la joie de vivre qui anime les hommes et les femmes de Lorenzo Cecchi !
"Un ouvrage qui place son auteur dans la foulée d'un John Fante (Bandini, La route de Los Angeles). Je suis impressionné par le style limpide et pourtant touchant qu'emploie Lorenzo Cecchi. On vit avec ses personnages, leurs aventures et mésaventures, leur quotidien. Ces "Faux témoignages" sont une vraie réussite." Patrick Delperdange
"Un texte magnifique" L'Avenir
"Chez Cecchi, la fiction - fortement matinée d'aspects biographiques - ne sacrifie à aucun dolorisme : sont mis en  scène, par touches mémorielles non linéaires, des personnages contrastés et des souvenirs parfois cocasses." Samia Hammani pour le Carnet et les Instants
"L'auteur a sublimé le réel sur les conseils d'un ancien professeur. Heureusement, a-t-on envie de dire, car quel plaisir de se trouver autour de la table au fond du jardin avec eux ou en Italie avec sa tante et son oncle, poète et violoniste à ses heures perdues. A lire en visitant le Bois du Cazier, comme je l'ai fait, pour prendre la mesure de ces souvenirs." Librairie Antigone
"La mise en lumière de ces temps modestes, où les maisons se construisent à la sueur des familles, où l'on se marie et fait des enfants, où on boit du vin et des liqueurs le dimanche, où on fait l'apprenti maçon pendant les vacances en Italie, voilà sans doute ce qui rend le livre de Lorenzo Cecchi très attachant, parce qu'il y a un peu d'eux en nous." Christian Wéry
"Le ton est juste et touchant" Charleroi Mag
Numérique | 5,99 euros | 978-2-87560-037-0
Formats : epub + kindle + pdf
Papier | 12 euros | 978-2-87560-041-7 (Épuisé)
Nombre de pages : 144

Produit similaires