Véronique Bergen

Tous doivent être sauvés ou aucun

  • En solde
  • Prix régulier €18.00
Taxes incluses.


Dans le nouveau roman de Véronique Bergen, des chiens célèbres apparaissent tour à tour : Loukanikos, le « riot dog » des insurrections grecques contre l’austérité, Blondi, le berger allemand d’Hitler, Laïka, animale victime de la conquête spatiale, le chien d'une tribu Yanomami confronté à l’extermination des Indiens d'Amazonie ou encore ceux de Marie-Antoinette.

Comme autant de narrateurs et témoins de la folie humaine, ces chiens interrogent le futur de notre espèce à travers son passé : Tous doivent-ils donc être sauvés ? ou aucun ?

  • "Un roman haut en colère" Francis Matthys - La Libre
  • "Un incontournable de la rentrée" Alienor Debrocq - L'Echo
  • "Bergen crie pour essayer de juguler la grande folie collective" Guillaume Basquin - Art Press
  • "De Blondi, le chien d’Hitler cyanuré, aux huskies de Peary, martyrs de la conquête du pôle, en passant par Mops, le carlin de Marie-Antoinette, et les héros canins des guerres napoléoniennes, ils témoignent sous la plume de Véronique Bergen d’une vision inattendue et salubre de l’histoire. À entendre au moment où les humains s’évaporent, comme elle dit si justement." "Et puisqu'on parle de choses impossibles, ne manquez pas l'étrange et beau roman de Véronique Bergen" Alain Nicolas, L'Humanité
  • "Un livre dont on ressort subjugué" Marie Claire
  • "Un livre flamboyant, rouge et noir - Flamboyante d’énergie, de colère et d’humour, cette fable donne de l’humanité et de l’univers en général une vision d’autant plus convaincante dans sa violence que Véronique Bergen y déploie une écriture inventive et poétique, avec un lexique débordant d’imagination et une verve inlassable." Jeannine Paque - Le Carnet
  • "Dans un roman aussi lyrique qu’apocalyptique, Véro­nique Ber­gen se lâche comme jamais." jean-paul gavard-perret - Le littéraire
  • "Oui, ce sont des chiens qui prennent la parole dans ce texte d'une richesse infinie, d'une virtuosité régalante. Et ces points de vue inversés sont formidables." Lucie Cauwe
  • "Un verbe énervé, piquant, mordant, incisif, ne laissant de place à aucun doute sur le comportement humain." Tassa Dans les Myriades

Véronique Bergen est philosophe, romancière et poète.  Elle est auteur de romans qui donnent voix aux oubliés, aux muselés (notamment Kaspar Hauser ou la phrase préférée du vent ou Marilyn, naissance année zéro, finaliste du Prix Rossel 2014), de récits, d’essais, de recueils et de monographies. Elle est aussi membre du comité de rédaction de la revue Lignes, membre du comité de rédaction du Cormier. Elle collabore à Art press, L’Art même­, Flux News, Lignes ou encore Le Carnet et les Instants.

Élue en février dernier, elle sera installée à l'Académie Royale de Langue et de Littérature françaises de Belgique en octobre prochain.

Plus d'infos

Illustration de couverture par James Bickerton
Composition et design par Studio Alvin
Genre : roman – 276 pages
Format : 12 x 19 cm
ISBN PAPIER 978-2-87560-102-5
ISBN NUMERIQUE 978-2-87560-101-8