Ce futur qui disparaît

Ce futur qui disparaît

Certaines choses ont plus d’importance que d’autres. Pour ma part, je partage avec Véronique Bergen, l’auteure de “Tous doivent être sauvés ou aucun”, la conviction qu’il est urgent de sortir d’une vision anthropocentrique du vivant, et que cette urgence doit s’exprimer à travers l’émergence de nouvelles histoires. Ces imaginaires de rupture, véhiculés par des narrations inédites, seront seuls capables d’engendrer un futur alternatif pour l’espèce humaine. En ce sens, le livre de Véronique est littéralement fondamental : avec d’autres, comme ceux d’Antoine Boute, il nous apporte l’espoir - et les fondements - d’une possible survie de la pensée.

Véronique Bergen rentre aujourd'hui à l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique. Nous lui adressons nos plus sincères et enthousiastes félicitations.

Pierre de Mûelenaere
et toute l'équipe de ONLIT Editions

P.S. Pour explorer plus avant le sujet de la "collapsosophie", nous vous invitions à découvrir "Une autre fin du monde est possible" récemment paru au Seuil et signé par Pablo Servigne, Raphaël Stevens et Gauthier Chapelle